La beauté de l'économie circulaire dans le domaine du vêtement.

économie circulaire vêtement écologique

La notion d'économie circulaire est relativement nouvelle.  Partant du concept classique de l'économie linéaire qui a des impacts environnementaux importants en favorisant le gaspillage des ressources premières c'est un nouveau concept qui représente de nombreux avantages écologiques, sociales et économiques.

Afin de bien comprendre la différence entre les deux notions, nous prendrons l'exemple du cycle de vie d'un vêtement.

L'économie linaire

Le modèle linéaire se résume en quelques mots: extraire, fabriquer, consommer et jeter. Si nous prenons l'exemple du coton, sa récolte se pratique dans les exploitations agricoles.  La matière première est ensuite utilisée pour fabriquer des textiles. Dans un troisième temps, les textiles obtenus sont assemblés en vêtements et ensuite commercialisés. C’est alors que les vêtements sont achetés et utilisés par les clients. Une fois que les produits ont atteint leur fin de vie, ils sont plus la plupart du temps jetés. Tout au long de ce processus, de l'énergie est consommée. Donc, ce modèle implique que nous consommons des ressources naturelles (coton) et de l’énergie pour fabriquer des vêtements qui deviendront, en fin de compte, des déchets. 

L'économie circulaire

Le concept de l'économie circulaire apporte une nuance très importante au niveau écologique et durable. Au lieu de mettre nos vêtements aux rebuts, il repose sur le principe de réintroduire dans le cycle de production, de distribution et d’utilisation les matières autant de fois que cela est possible.  Nous l'avons évoqués dans plusieurs articles précédents, l’industrie de la mode est l’une des plus nocives pour l'environnement. Elle consomme énormément de matières premières (eau, coton et pétrole), pollue beaucoup et génère une quantité de déchets phénoménale. L'économie circulaire permet donc de réutiliser en boucle les matières premières afin de réduire leur impact écologie. Il s'agit donc de réutiliser les vêtements lorsqu'ils arrivent en fin de vie et d'éviter à tout prix qu'ils se retrouvent aux vidanges.  Pour ce faire, plusieurs avenues sont possibles. 

Différentes avenues de réutilisation de vêtements

La production d'un vêtement est souvent l'étape du cycle de vie où l'empreinte écologique est la plus forte. En produisant un vêtement de manière écoresponsable cet impact est réduit à la base de plusieurs manières: matières premières, teinture, extraction, transport... Chaque avenue pour réduire l'impact est louable. Et ensuite?

Pour le consommateur:

Une fois le vêtement acheté et porté les différentes avenues pour le consommateurs seront en lien avec le prolongement de sa vie utile. Il s'agit de: 

  • Réparer les alterations 
  • Donner au suivant un vêtement que nous ne mettons plus (Swap, directement à une personne que nous connaissons, une plateforme de vente, par l'entremise d'une friperie ou d'une organisme que nous aurons choisi minutieusement).  
  • Transformer nos vêtements qui nous plaisent moins ou qui sont défraîchis en tout nouveau vêtement ou en objet utilitaire (guenille, rembourrage,  napperon...). 
  • Trouver un artisan recycleur qui pourra vous accompagner dans la confection d'un tout nouveau vêtement avec vos vêtements défraîchis. 

Pour le secteur industriel:

Bien que le consommateur ait un rôle important à jouer, le secteur industriel a besoin de se développer davantage. La première étape sera de penser à une conception de vêtement écoresponsable qui permettra de s'assurer d'une réutilisation (responsabilité prolongée des producteurs) possible du vêtement dans son entier.

Il serait aussi très intéressant de changer la législation concernant l'obligation d'utiliser uniquement des matériaux neufs pour le rembourrage. En effet, la quantité phénoménale de textiles se retrouvant aux vidanges pourrait certainement être utilisée en rembourrage et même en isolant.

Aussi, il serait intéressant que de nouvelles entreprises de défibrage prennent place dans notre paysage.  Il s'agit ici d'entreprise qui déchiquettent les vêtements en les ramenant à la fibre et les refilent pour en faire de nouveaux tissus. 

L'avantage de l'économie circulaire demeure l'utilisation complète de la matière première jusqu'à sa fin de vie utile.  Nous avons donc regardé les avenues post-consommation. Toutefois, la meilleure des avenues durables demeure la réduction de la consommation globale. Mettre un stop à la consommation excessive!

Écologiquement vôtre, 

www.eco-loco.ca  

Lectures complémentaires

Ellen MacArthur foundation

Photo de couverture: Sarl Naitica

Photo économie linaire: Le billet développement durable

Photo économie circulaire: Damaris Basile Judith dans Wikipedia


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés