L'hygiène féminine et l'environnement

Même si la moitié de la population vit mensuellement avec des menstruations, les discussions franches sur ce qu'elles provoquent sur le corps, les humeurs et les capacités des femmes pendant cette période ne sont pas encouragées par la société actuelle. Au cours de la première moitié du 20e siècle, des serviettes sanitaires et des tampons à usage unique sont devenus disponibles dans tous les pays développés et dans la plupart des pays en voie de développement.

Aujourd'hui, les tampons sont utilisés par plus de 100 millions de femmes dans le monde. Quant à elle, les serviettes hygiéniques, elles sont beaucoup plus répandues en raison d'une aversion culturelle pour les tampons dans de nombreuses régions. Ces dernières représentent une industrie de plusieurs milliards de dollars.

En même temps que cette utilisation généralisée viennent des coûts environnementaux énormes. La femme moyenne utilise environ entre 11 000 et 24 000 tampons/serviettes sanitaires au cours de sa vie. Le temps qu'il faut pour qu'ils se dégradent dans une décharge est d'environ 400 à 500 années. Cela représente des siècles de plus que la durée de vie de la femme qui les a utilisés. Ceci est particulièrement vrai quand ils sont emballés dans une enveloppe en plastique ou un sac. De plus, le processus de fabrication de ces produits nécessite beaucoup de ressources premières et une large concentration de produits chimiques.

Il semble que malgré l'explosion d'options durables et saines pour un large éventail de produits au cours de la dernière décennie, les options pour cet aspect intime de la vie des femmes n'ont guère changé depuis un siècle. En fait, nous avons de bonnes options, mais il est assez rare que nous en parlions.

Quelles sont les options?

Il y a beaucoup d'options sur le marché actuel. Et en fait, il est assez simple d'imaginer quels sont les besoins et nous ne pensons pas que nous devons faire beaucoup de recherches scientifiques à ce sujet. Depuis le début de la vie humaine, les femmes utilisaient des options naturelles pour gérer leur flux menstruel. Voici les 4 options les plus accessibles aujourd'hui.

1- Serviettes sanitaires réutilisables

La serviette sanitaire menstruelle réutilisable est généralement faite de coton ou de flanelle. Certaines marques superposent plusieurs couches de tissu pour absorber le flux. D'autres proposent moins de couches mais ont une doublure imperméable en dessous. Pour les entretenir, il suffit de rincer ou de faire tremper les serviettes utilisées dans de l'eau froide immédiatement après usage, puis de les laver à la laveuse avec vos vêtements. Vous pouvez également les blanchir si vous souhaitez enlever les taches. Les serviettes sanitaires en tissu pourront être utilisées pour plusieurs années.

Une bonne serviette sanitaire réutilisable doit être confortable, abordable et bien conçue. Elle devrait rester en place et absorber aussi bien que n'importe quelle serviette sanitaire jetable. Les serviettes hygiéniques réutilisables d'aujourd'hui disparaissent sous vos vêtements et vous permettent de vivre votre vie comme vous le feriez si vous n'étiez pas menstruée.

Le concept est assez simple. Si simple que beaucoup de femmes choisissent de faire leurs propres serviettes

2- Coupes menstruelles

Les coupes menstruelles existent depuis les années 1930. À ce moment-là, les femmes cherchaient une alternative aux choix qu'elles avaient. Même si elles ont été découvertes il y a presque 90 ans, leur percée dans l'industrie de l'hygiène féminine est beaucoup plus récente.

La coupe menstruelle est une coupe réutilisable en silicone en forme de cloche. Elle est portée à l'intérieur du vagin tout près du col de l'utérus. Sa fonction est de collecter plutôt que d'absorber le flux menstruel. Il y a beaucoup de modèles sur le marché maintenant. La plupart d'entre eux offre 12 heures de protection sans fuite. Si vous la lavez bien, la coupe pourrait durer 10 ans. Vous aimerez en choisir une qui ne contient pas de latex, PVC, acrylique,  BPA, phtalate, élastomère, polyéthylène et de colorant. Vous pouvez trouver une revue de plusieurs coupes en consultant le lien ici.

3- Éponges de mer

L'éponge de mer est complètement naturelle et ne contient aucun produit chimique. La façon de l'utiliser est en insérant l'éponge de mer dans votre vagin pour absorber le flux menstruel. Vous devrez ensuite l'enlever et la rincer au moins toutes les trois heures. Entre vos règles, il est recommandé de la faire bouillir pendant au moins cinq minutes pour éliminer les bactéries. Une éponge de mer peut être réutilisée pour cinq ou six cycles menstruels. Il est important qu'elle reste en très bon état afin d'éviter que des morceaux ne puissent pas se détacher à l'intérieur du vagin. Cela favoriserait la prolifération des bactéries et pourrait endommager l'équilibre du pH du corps. Conformément à la Food and Drug Administration américaine, douze "éponges menstruelles" ont été examinées par le laboratoire de l'Université de l'Iowa et les chercheurs ont observé qu'elles contenaient du sable, des bactéries et divers autres matériaux. Donc, même si c'est naturel, vous devez garder cela à l'esprit!

4- Culottes menstruelles

Celles-ci sont réellement très populaires dans les pays asiatiques mais moins connues dans les pays nord-américains. Ce sont des culottes faites de textiles naturels avec des coussinets absorbants  intégrés. La plupart d'entre elles offrent une protection étanche et certaines peuvent être portées à la place d'un tampon ou d'une serviette sanitaire. Pour les laver, il s'agit d'utiliser la même approche que celle des serviettes sanitaires réutilisables. Simple et facile! Comme pour les serviettes et pour les tampons, vous devriez éviter les tissus synthétiques car ils peuvent causer de l'irritation. Vous apprécierez les choisir en tissus naturels comme le coton ou le bambou. Et pour les rendre encore plus écologiques pourquoi ne pas choisir un tissu plus durable, biologique.

Ne vous inquiétez pas, car comme elles sont de plus en plus populaires, il existe de nombreux modèles disponibles. La plupart d'entre nous pensons à des sous-vêtements d'époque comme ces paires de culottes de grand-mère noires qui ne voient que la lumière du jour pendant une semaine du mois. Mais elles ne sont pas laides du tout!

Le manque de divulgation d'informations provenant des principales marques de produits d'hygiène féminine pourrait empêcher les femmes d'acheter des options réutilisables. Nous avons vu qu'il y a de bonnes options réutilisables mais que même si certaines sont naturelles, nous devons nous informer et garder à l'esprit que nous avons besoin d'un regard critique pour faire un choix sain. En outre, il est possible que vos premières tentatives ne vous conviennent pas. Comme nous avons beaucoup de choix, nous vous encourageons à essayer les autres jusqu'à ce que vous trouviez le plus confortable pour vous.

Écologique vôtre, 

www.eco-loco.ca  

Lectures complémentaires:

Ce nouveau rapport confirme la toxicité de certains produits d'hygiène féminine

Les protections hygiéniques qui font du bien à l'environnement

3 alternatives écolos aux serviettes sanitaires

Les produits recyclables d'hygiène féminine:  un accès parfois impossible

Fabriquer soi même ses serviettes

Photos: serviettes réutilisables, coupe menstruelle, petite culotte et tampon

 


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés