Développement durable: Que vont penser nos enfants?

Bien souvent quand je pense à mes enfants, à nos enfants et aux enfants de nos enfants, je me demande ce que l'avenir leur réserve.  Bien sûr, nous n'avons pas le contrôle sur tout.  Après tout, la planète Terre est la pointe d'une aiguille dans une botte de foin quand on pense à l'Univers. 

Durant mes études, j'ai eu un prof en météorologie qui croyait dur comme fer que l'humain n'avait pas un aussi grand pouvoir sur la température de la Terre.  Il tenait tête, il y a 20 ans, à une série de scientifiques avec un argument:  La Terre à un cycle de réchauffement et de refroidissement comme nous l'ont démontré les glaciations.  Plausible... Plusieurs croient encore que nous n'avons pas cet impact. 

Bien que la Terre subissent des cycles de variation de température, certains travaillent à démontrer que l'être humain à un impact grandiose dans l'écosystème global.  Que nous les humains, influençons la température moyenne de la Terre par nos habitudes de consommation. Des milliers de spécialistes dans le monde sont d'accord. Ils sont aussi en accord que l'espèce humaine se met en péril. 

Et que se passe-t-il pendant ce temps?

Il se passe que l'actualité déborde de unes sur la légalisation de la marijuana ou de futilités.  Que la plupart de nos politiciens passent à côté d'une priorité vitale et la repousse même du revers de la main.  Il se passe que les habitudes de consommation de la population sont polluantes à souhait et quasi cristallisées. Il se passe que seuls des petits îlots de citoyens, d'environnementalistes, d'organismes et de scientifiques décrivent l'urgence d'agir.  Et pourtant, qui, au Québec entre autres, n'a pas entendu dans les derniers temps de l'abondance polluante du plastique ou de réchauffement climatique?  

J'aimerais entendre comment toutes ces personnes qui sont porteuses de connaissance et passives lorsqu'ils expliqueront aux enfants de demain comment ils ont priorisé le ''confort'' de leur vie au détriment de la leur.  Que comprendront les enfants de demain? On dit souvent que le regard des autres ne devrait pas influencer nos choix et qui on est.  Je pense ici, qu'ils est important de se projeter dans le regard des ces futurs enfants pour faire des choix quotidiens plus appropriés et plus respectueux d'un développement durable.  Je ne sais pas pour vous, mais moi j'aime bien la gestion de risque... le principe de précaution.  Je n'ai pas besoin de savoir avec certitude que l'humain influence la température globale, je n'ai pas besoin de savoir avec certitude qu'une substance est polluante... Je vais simplement changer mes habitudes écologique, en cas de doute. 

Il y a le fameux proverbe africain qui tourne en boucle dans ma tête:  ''Il faut un village pour élever un enfant''. Et si on l'actualisait un peu:  Il faut la population mondiale pour donner une qualité de vie aux enfants du futurs. Il faut que ceux-ci puissent manger, boire, se vêtir, s'abriter et .... jouer. 

Je vous laisse sur une vidéo du discours d'Elizabeth May lors du débat d'urgence sur les changements climatiques.  Elle dit tout, tout, tout ce qui est important de dire. 

Cliquez ici pour obtenir gratuitement la checklist des habitudes écologiques.  

Écologiquement vôtre, 

www.eco-loco.ca  

Joignez-vous aux Écolos Actifs sur Facebook!  Un groupe de partage de trucs, d'astuces et d'actualités en environnement pour tous! 

 

Photo du cycle de la terre


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés