Qu'en est-il vraiment des éco polyesters?

À cause de son faible coût de production, le polyester est une fibre largement utilisée dans les industries textiles et vestimentaires. À lui seule, il représente 70% des fibres synthétiques utilisées dans ces industries. Inventé dans les années 1950 (sous le nom de Tergal), il a rapidement été apprécié du marché pour ses caractéristiques élastiques, infroissables, peu absorbantes, qui ne peluchent pas et qui ont une bonne résistance aux rayons ultraviolets. 

La production de polyester atteint mondialement 8323 kilos chaque seconde, soit 42 millions de tonnes de polyester par an. Bien que son utilisation soit bien répandue et bien connue dans le monde vestimentaire, il est aussi utilisé sous forme de géotextile en agriculture et dans les travaux publics ainsi que dans les emballages pour la conservation de la viande.

Les risques environnementaux du polyester

Malgré toutes ses propriétés intéressantes, le polyester est un textile ayant un fort impact écologique. Pour le fabriquer, il nécessite des quantités importantes de pétrole, une ressource non renouvelable et polluante. Pour produire 1 kilogramme de polyester, il est estimé que 1.5 kilogramme de pétrole brut soit utilisé. De plus, ce pétrole a besoin d'être raffiné en passant par une multitude d'étapes incluant des réactions chimiques. 

Aussi, pour teindre les textiles de polyester, ce n'est pas chose aisée! En effet, comme il est peu absorbant, ce dernier nécessite des produits chimiques et généralement toxiques pour accélérer la vitesse de diffusion des colorants dans les fibres. À cause des rejets potentiels des colorants par les eaux usées, les produits chimiques peuvent se retrouver dans les milieux aquatiques environnants. 

Lorsqu'on parle de vêtements conçus à partir de polyester ou de plastique recyclé, on parle aussi de contamination des cours d'eau par des particules de plastique infiniment petites:  des microparticules de diamètre inférieur à 1 mm. On parle ici de pollution invisible qui vient de chaque lavage de nos vêtements en polyester qui libérerait environ 2000 microparticules. Celles-ci se retrouvent dans nos cours d'eau et dans l'océan et sont ingérées par les animaux aquatiques pour finalement bien souvent se retrouver dans nos assiettes! 

Les alternatives

Le polyester a été décrié comme matière textile synthétique ayant un impact nuisible sur l’environnement. Depuis quelques années, plusieurs se sont penchés sur la question pour trouver des alternatives ou des procédés diminuant cet impact. Aujourd'hui, certains polyesters jouissent d’une meilleure image. Voici quelques exemples: 

Polyester recyclé

On retrouve sur le marché de plus en plus de polyester recyclé. Il permet une méthode de production plus respectueuse de l’environnement en réduisant les déchets de plastique. Par exemple, les bouteilles de plastique sont broyées pour ensuite être transformées en une masse liquide et enfin tissées en fil qui servira à la production de textile. Ainsi, une robe pourrait être fabriquée à partir d’environ 80 bouteilles en plastique provenant de déchets marins ou du recyclage. 

Bio polyester


Ce polyester propose une alternative aux polyesters synthétiques dérivés du pétrole et est composé à la base de matières organiques ce qui en fait un textile biodégradable. 

Dans le cas du bio polyester, la réaction d’un acide et d’un agent actif à base de pétrole est remplacé par un procédé de fermentation de sucre de mais. Ce textile contient 37 % en poids de ressources végétales annuellement renouvelables. 

Le bio polyester consomme 40% moins d’énergie d’origine pétrochimique que le polyester traditionnel réduisant ainsi les gaz à effet de sert. Comme ce textile est conçu à base de mais, il est non seulement biodégradable mais il pourrait aussi être fabriqué localement.

Ecopolyester

 

 

 

 

Ce textile peut être fabriqué à partir de polyester recyclé ou non.  Son aspect écologique vient du fait que sa fabrication nécessite beaucoup moins d’énergie et d’eau.  Son procédé de fabrication utilise un tiers d’énergie et d’eau en moins que les processus traditionnels du polyester. Il est estimé qu'en moyenne, 1 mètre de polyester classique nécessite 13 litres d'eau et 29000 kj d'énergie. Quant à lui, l'écopolyester nécessite 3.9 litres d'eau et 8700 kj. 

 

Mais qu'est-ce qu'on pense vraiment?

Nous sommes conscients que les polyesters procurent des propriétés uniques aux textiles et que dans certains cas, comme dans les vêtements sportifs, ils sont devenus des incontournables pour plusieurs.  Dans tous les cas, il est possible de se procurer des vêtements en polyester autres que traditionnels qui utilisent une ressource non renouvelable qu'est le pétrole.  Dans le cas des écopolyesters et des polyesters recyclés, il est favorable de les utiliser dans des vêtements et accessoires qui sont peu lavés afin d'éviter les microparticules dans notre environnement. Finalement, pour les bio polyesters, nous considérons que d'utiliser des terres agricoles n'est pas non plus la meilleure solution. Nous considérons que c'est toutefois la meilleure avenue en ce sens jusqu'à maintenant et espérons que la recherche continue. D'ailleurs, il y a à ce jour, des recherches sur le développement d'un polyester conçu à partir de chanvre, une plante beaucoup plus écologique que le mais. 

Écologiquement vôtre, 

www.eco-loco.ca  

 

Lectures complémentaires:

Le polyester et le coton, les deux fibres textiles d'aujourd'hui

Difference between cotton and polyester

Photo: Difference between


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés