Incitation à laver vos vêtements neufs

Il y a quelques jours, une connaissance a fait une réaction à un vêtement neuf.  Elle avait une irritation sanguine au niveau des aisselles.  Elle venait de s'acheter un t-shirt qu'elle avait envie de porter pour un événement et n'a pas pris le temps de le laver.  

Même si on a très envie, et c'est souvent le cas des enfants, de porter un vêtement neuf sans le laver préalablement, ce n'est pas une bonne idée car il peut être source d'allergie. 

Les vêtements neufs et non lavés peuvent occasionner des dermatites d'irritation se traduisant par exemples par des plaques et des rougeurs. De plus, selon le type de peau, le type de molécule chimique et la concentration de ces dernières, certains individus peuvent développer des dermatoses d'allergie. Cela peut même aller jusqu'à de l'eczéma et des brûlures. 

Mais en quoi un tissu peut-il agresser la peau et être allergène?

Il est vrai que certaines personnes peuvent avoir des allergies associées directement à la fibre.  C'est le cas de la laine par exemple.  Ce n'est toutefois pas du tout la source principale des réactions.  Celle-ci se situe d'avantage au niveau des produits chimiques utilisés dans la confection d'un tissu. 

Les apprêts

Dans le domaine du textile, un apprêt est un traitement de finition qui permet de donner au textile l'aspect final rechercher. Pour le rendre plus brillant par exemple. Cela signifie donc une modification des fibres textiles résultant d'une action chimique.  Il est donc probable qu'un vêtement non lavé détienne des traces de ces substances. 

La teinture

Tout dépendant des molécules utilisées, les teintures peuvent aussi occasionner des réactions allergènes.  Les plus grands pays fabriquant de tissus ont peu ou pas de règlement associé à la toxicité des teintures et quand ils en ont, ils n'ont pas de mesure pour les appliquer. Par exemple, les teintures azoïques sont très toxiques et bien qu'elles soient interdites en Chine, elles y sont largement utilisées. 

Autre risque

Bien entendu, lorsqu'on achète des vêtements dans des magasins achalandés, il est fort probable qu'il ait été essayé avant nous. Il peut donc être porteur de certaines maladies transmissibles telles que la grippe et la méningite.  

Et le cancer dans tout ca?

Il est probable que les produits chimiques qui se retrouvent dans nos vêtements soient une sources potentielle de cancer, notamment de la peau. Toutefois,  il n'y a aucune étude scientifique à l'heure actuelle qui démontre avec certitude que la toxicité d'un vêtement est associé à un cancer. 

Quoi faire pour éviter les risques?

Vous vous dites peut être que le premier réflexe que vous devriez avoir est de laver vos vêtements neufs avant de les porter?  Il y a erreur ici.  La première chose à faire est de favoriser des vêtements qui ont été teint ici, en fonction de la réglementation canadienne.  On peut aussi s'assurer que le vêtement que nous avons acheté porte une certification OEKO-TEX®.  Cette certification assure que le vêtement convoité n'est pas porteur de produit chimique. 

Ensuite, vous devez effectivement laver vos vêtements au moins une fois avant de les porter. Il est même recommander de faire un deuxième rinçage afin de maximiser nos chances d'éliminer les produits indésirables. 

Voilà une belle vidéo abordant de la toxicité vestimentaire

Écologiquement vôtre, 

www.eco-loco.ca  

Lectures complémentaires:

Textile : ces vêtements qui nous intoxiquent

Les dessous de la mode

Toxic Threads: The Big Fashion Stitch-Up

Image:

Dermatite


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés