Entretenir ses vêtements de façon écologique

Après avoir choisi nos vêtements, nous les portons et nous devons les entretenir. Entretenir des vêtements a aussi un impact sur notre environnement. L'impact va de l'énergie consommée, aux produits d'entretien utilisés et à la libération de micro particules des textiles dans le cycle de l'eau.  Il est possible de réduire l'impact de leur entretien par quelques stratégies bien simples. 

Des vêtements sales?

La toute première question à se poser est:  Est-ce que mon vêtement est vraiment sale? Combien d'enfants (et d'adultes!) portent un vêtement sur une très courte période et le mettent au lavage? On parle alors de gaspillage pur de ressources.  Pour une utilisation régulière d'une journée, considérons-nous qu'une paire de jeans mérite d'être lavée? En ce posant cette simple question, vous économiserez du temps, de l'énergie (la votre entre autre...) et de l'argent! 

Les produits d'entretien

Il existe sur le marché une multitude de produits d'entretien pour les vêtements.  Cela va du détergeant, au détachant, au blanchissant et à l'assouplissant.

Détergents

Les mentions biodégradable, naturel, non testé sur les animaux et les logos écologiques abondent maintenant sur les étagères des magasins. Il s'agit toutefois d'être vigilant car par exemple, le plomb est un produit naturel qui est aussi très toxique pour l'humain. Toutefois, nous avons aujourd'hui de moins en moins à choisir entre des vêtements propres et la réduction de notre impact sur l'environnement. Certains produits écologiques s'en sortent bien selon de récents tests effectués par le magazine Protégez-vous. 

La quantité de déchets de plastique générée par les contenants est toutefois une question préoccupante. À cet effet, vous pouvez choisir des détergents concentrés qui permettent de réduire le nombre de contenants en réduisant la quantité de détergent utilisé. Il existe aussi de belles initiatives en matière de Zéro déchet que vous avez peut-être près de chez vous.  Par exemple, les Produits Lemieux, offrent, entre autres, des produits écologiques en vrac. 

Fixation et maintien des couleurs

Avant d'effectuer un premier lavage de votre nouveau vêtement, il est possible que vous vouliez que ses couleurs soient fixées soit pour vous assurer qu'elles ne déteindront pas sur vos autres vêtements, soit parce que vous voulez vous assurer de leur durabilité. 

Remplissez une bassine d’eau tiède puis ajoutez 250 ml de vinaigre blanc ainsi qu’une poignée de gros sel (facultatif) et faites trempez votre vêtement dans cette solution pendant 30 minutes puis séchez-le ou lavez-le. 

Ensuite, vous avez un beau vêtement noir ou rouge vif pour lequel vous désirez que la couleur persiste? Lavez vos vêtement à l'eau froide et ajoutez simplement du vinaigre blanc dans le réservoir de blanchissant de votre laveuse à vêtement. Les couleurs seront maintenues.

Les détachants

Pour enlever les taches tenaces, il s'agit de bien identifier le type de tache pour utiliser le bon produit.  Pour enlever la plupart des taches, vous pouvez utiliser un mélange à parts égales de vinaigre blanc, d'eau chaude et de bicarbonate de soupe que vous appliquerez directement sur la tache.  Ensuite, laissez le agir pendant 15 minutes, frottez et rincez.  Si la tache persiste, recommencez puis laver le vêtement. 

Dans le cas d'une tache graisseuse il s'agit simplement de la saupoudrer de bicarbonate de soude car il absorbe les huiles.  Laissez agir 30 minutes, rincez avant de frotter car le bicarbonate de soude est aussi un récurant qui pourrait abîmer le vêtement. 

Pour les taches plus sombres tels que de café, de thé ou d'encre, le citron s'avère un puissant allié.  Il s'agit de mélanger ¼ de tasse de jus de citron, plusieurs cuillères à café de sel (idéalement du gros sel) et ½ tasse d’eau tiède. Puis, appliquez le mélange directement sur la tache, laissez agir pendant 10 minutes, rincez à l’eau tiède, recommencez au besoin ou lavez le vêtement. 

L'assouplissant

Le vinaigre est une solution économique et écologique pour remplacer les produits assouplissants de votre lavage.  Je vous rassure, les vêtements ne garderont aucune odeur de vinaigre. Au contraire, il participera à enlever les odeurs persistantes et l'odeur vinaigrée disparaîtra. Il s'agit ici simplement de remplacer la quantité d'assouplissant que vous utilisiez par la même quantité de vinaigre blanc. Vous pourrez ensuite adapter la quantité.  Le vinaigre aura un double avantage, en plus d'adoucir vos vêtements, il contribuera à l'élimination du calcaire de votre machine à laver et en prolongera sa durée de vie.

Laver à l'eau froide

Laver les vêtements à l'eau froide engendre une diminution de votre impact environnemental par une économie d'énergie appréciable. Cette économie d'énergie se traduit par une économie financière d'environ 50$ par année (en considérant 1 brassée par jour).

La diminution de l'impact se situe aussi au niveau de la durabilité de vos vêtements: les couleurs restent plus vives et les tissus plus capricieux comme la laine et la soie conservent davantage leur forme initiale. 

Utiliser une laveuse écoénergétique

Première chose:  Ne changez pas votre appareil tant que celui-ci n'ait pas atteint une réelle fin de vie.  Sans respecter ceci, il est considéré que c'est un réel gaspillage.  La fabrication de l'appareil nécessite beaucoup de matières premières, incluant de l'eau, qui ne seront pas compensées par l'économie de l'utilisation d'une laveuse écoénergétique. 

Lors du remplacement de votre appareil, considérez les appareils à haute efficacité qui sont sur le marché depuis quelques années. Ils nécessitent moins d'eau, de détergent et d'énergie que les traditionnels. Depuis 2004, les appareils à haute efficacité permettent d'économiser jusqu'à 80% d'énergie et presque tout autant d'eau. 

Maximiser sa brassée

Il est préférable d'utiliser la laveuse pour des grosses brassées afin de maximiser la quantité d'eau et d'énergie utilisées. Lors du changement de votre machine, il sera préférable de choisir un appareil à grande capacité qui permettra d'y placer une plus grande quantité de vêtements.

La sécheuse

Employer la sécheuse à un impact écologique par la consommation d'énergie qu'elle utilise pour fonctionner.  Hydro-Québec énonce qu'un seul gros séchage consomme moins d’électricité que plusieurs petits. Il vaut donc mieux prévoir que la sécheuse soit pleine avant de la mettre en marche. L'utilisation de la sécheuse 1 fois par jour pour une durée moyenne de 1 heure nécessite environ 800 KwH/année et coûte environ 75$.  Dans la plupart des cas, il est aisé de limiter son utilisation en faisant sécher nos vêtements à l'air libre. 

Toutefois, si l'utilisation de celle-ci s'avère nécessaire, il faut s'assurer de vider le filtre sur une base régulière afin de maximiser son utilisation et de s'assurer que l'appareil sèche les vêtements de façon efficace.

Le nettoyage à sec

Vous vous apprêtez à acheter un nouveau vêtement? Vérifiez bien l’étiquette! Vous gagnerez à éviter les vêtements nécessitant un nettoyage à sec tant d’un point de vue économique qu’écologique.

Lavez un vêtement sans eau vous semble possible? C’est louche non? En fait, ce type de lavage ne fait que traiter les fibres en surface. Dans la plupart des cas, ce qui rend ce procédé possible est l’utilisation de solvants toxiques tant pour votre santé que pour l’environnement.

Si vous possédez déjà ce type de vêtement, certains nettoyeurs ont développé des procédés plus écologiques de nettoyage à sec à base d’eau ou de CO2. Informez-vous!

Pas de magie!

Il n'y a donc pas de sorcellerie et d'efforts démesurés à faire pour entretenir nos vêtements de façon écologique.  Vous avez principalement besoin de quelques ingrédients de base et de changer quelques habitudes.  Ainsi, vous pouvez commencer en choisissant l'habitude par laquelle il vous sera le plus aisé de commencer et quand celle-ci sera acquise, passer à la suivante! 

Écologiquement vôtre, 

www.eco-loco.ca  

 


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés